Archives par mot-clé : actuellement

ÉDITO DE LA SEMAINE DU 2 AU 8 AVRIL

« J’espère dire quelque chose de mon regard sur la France et sur ce qu’elle
devrait être, mais je ne prétends pas avoir un discours militant, ni juger ». Julie Bertucelli.

Un incident technique, indépendant de notre volonté, nous a obligé à interrompre les projections dimanche 30 mars. Tout est rentré dans l’ordre et nous sommes bien désolés de vous avoir privé de ces séances dominicales !

Deux nouveaux films à l’affiche cette semaine et un ciné-débat.
« Nebraska » d’Alexander Payne est un très beau road movie en noir et blanc qui nous conte l’histoire d’un vieil homme un peu sénile et persuadé d’avoir gagné un gros lot. Son fils l’emmène récupérer ce chèque auquel personne ne croit en passant par sa ville natale du Nebraska.
« La cour de Babel » de Julie Bertucelli est un documentaire qui se passe dans une classe d’accueil d’élèves étrangers dans un collège parisien. Film émouvant, ode à la tolérance, à l’acceptation des différences, portraits d’adolescents attachants confrontés à des problèmes d’identité et d’un professeur heureux…
Ce film sera suivi d’un débat le vendredi 4 avril à 20h30 en présence de la Cimade .
« Aimer, boire et chanter » d’Alain Resnais, dernier film drôle, malicieux, cruel, réjouissant d’un grand monsieur du cinéma, sur la vie de trois couples et de leur ami commun Georges.

Bon cinéma
Frédérique

Édito de la semaine du 26 février au 4 mars

Une nouvelle semaine cinématographique s’ouvre. Elle est ponctuée de deux nouveaux films et d’un rendez-vous.

Tout d’abord, ce mercredi 26 février, aux séances de 16 heures et 18 heures, en partenariat avec l’ASCCC,
JACQUES REMY GIRERD réalisateur entre autres, de
« La prophétie des Grenouilles » et de « Mia et le Migou »,
viendra nous présenter son nouveau film, « TANTE HILDA », une fable écologique et politique sur l’utilisation des OGM.
(Ces deux séances seront suivies d’un pot offert par la Biocoop).
Toujours à partir de mercredi 26,
« IDA » de PAWEL PAWLIKOWSKI, l’histoire d’une jeune nonne juive et de sa tante dans la Pologne des années soixante, un film bouleversant, salué par des critiques dithyrambiques, qui ravira particulièrement les amateurs de photos en noir et blanc.
Enfin et encore,
« GLORIA » de SEBASTIAN LELIO, portrait d’une femme mure qui affronte les vicissitudes de la vie avec un certain optimisme.
« TONNERRE » de GUILLAUME BRAC, une histoire d’amour qui bascule vers un polar noir
et,
« TWELWE YEARS A SLAVE » de STEVE MACQUEEN, film magnifique sur l’esclavage aux Etats Unis.

Frédérique