Édito de la semaine du 19 au 28 Février

« Gloria est comme Rocky, quand elle prend un coup, elle se relève et continue ». Sebastian Lelio.

Cette semaine cinématographique s’ouvre sur deux nouveaux films :

« Gloria » de Sebastian Lelio : c’est le portrait d’une femme quinquagénaire, divorcée, dont les enfants s’éloignent et qui cherche à faire des rencontres dans des boites de nuit pour célibataires où l’on écoute de la musique disco. Entre rires et pleurs, dans un monde obsédé par le « jeunisme », c’est aussi un film sur le Chili et sur les changements intervenus dans ce pays qui, depuis la fin de la dictature, renaît de ses cendres!!! « Tonnerre », est le premier long métrage d’un jeune réalisateur, Guillaume Brac. C’est une comédie sentimentale qui bascule peu à peu vers le film noir et qui est magnifiquement jouée, entre autres, par un acteur décalé, Vincent Macaigne. Encore pour quelques séances : Un film poétique, testamentaire, « Le vent se Lève », de Miazaki, sur un Japon confronté aux cataclismes naturels tout autant qu’aux destructions menées par l’homme. Enfin, « Twelve years a slave » de Steve MacQueen, un film dur, mais ô combien émouvant, sur l’esclavage aux Etats-Unis. Ce film d’auteur vient de dépasser le million d’entrées en France.

Bon cinéma

Frédérique

Édito de la semaine du 12 au 18 Février

Trois films à l’affiche cette semaine et un ciné-débat : tout d’abord,
« 12 years a slave », de Steve McQueen,
sera l’occasion de se retrouver le vendredi 1 4 février à partir de 20h30 pour ceux qui
n’auraient pas vu le film, et à partir de 22h45 pour les autres,
pour débattre autour de 2 questions animées par S. Besson et P.Takerkart :
« La question de l’esclavage » et « Le renouveau du cinéma afroaméricain ».
Cette soirée se terminera par un « Pot ».
« Le vent se lève », de Miyazaki, est proposé cette semaine au Club en VOST. C’est
avec ce très beau film que l’auteur met un point final à sa carrière magnifique. Film
testament, film des derniers secrets, film d’un personnage qui toute sa vie et
particulièrement dans ce film, joue avec mais aussi contre les vents. . .
« Le démantèlement » de Sébastien Pilote, est un film poignant sur le monde agricole et
la fin d’une époque avec un fabuleux comédien : Gabriel Arcand.
Du fait des autres rendez-vous de la semaine prochaine, ce film ne vous est proposé
que pour une semaine seulement.

Frédérique

Édito de la semaine du 5 au 11 Fevrier

« Nous devons raconter des histoires qui nous sont propres. C’est important pour
nous, pour notre communauté et pour les générations futures ».
Lee Daniels, cinéaste afro-américain réalisateur du film « Le Majordome ».

Cette semaine cinématographique s’ouvre sur un nouveau film « 12 years a slave ». L’auteur, Steve McQueen, fait partie de cette nouvelle génération de cinéastes « blacks » qui bouscule les principes hollywoodiens. Son film sur l’esclavage et sur la résistance à l’injustice la plus intolérable raconte une réalité rarement filmée au cinéma. Pourquoi ? Sommes-nous gênés par cette période violente, dégradante, humiliante pour le peuple africain ? Existerait-il un apartheid culturel sur cette question remis en cause par l’ère Obama ? C’est en regardant ce passé que l’on peut comprendre notre présent et particulièrement les conditions de vie souvent difficiles des afro-américains aux Etats-Unis.

Autres films encore à l’affiche cette semaine :
« The Lunchbox » de Ritesh Batra, un très beau film qui met l’eau à la bouche, sur des solitudes dans la
multitude indienne.
« Philomena » de Stephen Frears, l’histoire émouvante, d’une femme simple et tellement extraordinaire qui
recherche le fils qu’on lui a enlevé quand il était jeune enfant.
« Lulu femme nue » de Solweih Anspach, une belle histoire de gens ordinaires et de solidarités.

Bon cinéma

Frédérique

Le Centre / Le Club gap