Édito de la semaine du 5 au 11 Fevrier

« Nous devons raconter des histoires qui nous sont propres. C’est important pour
nous, pour notre communauté et pour les générations futures ».
Lee Daniels, cinéaste afro-américain réalisateur du film « Le Majordome ».

Cette semaine cinématographique s’ouvre sur un nouveau film « 12 years a slave ». L’auteur, Steve McQueen, fait partie de cette nouvelle génération de cinéastes « blacks » qui bouscule les principes hollywoodiens. Son film sur l’esclavage et sur la résistance à l’injustice la plus intolérable raconte une réalité rarement filmée au cinéma. Pourquoi ? Sommes-nous gênés par cette période violente, dégradante, humiliante pour le peuple africain ? Existerait-il un apartheid culturel sur cette question remis en cause par l’ère Obama ? C’est en regardant ce passé que l’on peut comprendre notre présent et particulièrement les conditions de vie souvent difficiles des afro-américains aux Etats-Unis.

Autres films encore à l’affiche cette semaine :
« The Lunchbox » de Ritesh Batra, un très beau film qui met l’eau à la bouche, sur des solitudes dans la
multitude indienne.
« Philomena » de Stephen Frears, l’histoire émouvante, d’une femme simple et tellement extraordinaire qui
recherche le fils qu’on lui a enlevé quand il était jeune enfant.
« Lulu femme nue » de Solweih Anspach, une belle histoire de gens ordinaires et de solidarités.

Bon cinéma

Frédérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.