L’ÉDITO DE LA SEMAINE DU 28 JANVIER AU 3 FEVRIER

QUOI DE NEUF AU CENTRE

« Captives » d’Atom Egoyan avec Ryan Reynolds Un thriller haletant et troublant autour d’un drame familial, Suspense et poursuites pour ce thriller qui mêle la manipulation des sites internet et l’intrusion des écrans dans les comportements actuels, en face de la culpabilité et les déchirures d’une famille anéantie par le rapt de leur fillette.
« L’Affaire SK1 » de Frédéric Tellier avec Raphaël Personnaz, Nathalie Baye. Un polar d’une sobriété exemplaire, une reconstitution au plus près, quasi documentaire, de la célèbre affaire Guy Georges, le tueur de l’est parisien, entremêlant la traque policière et le procès de l’assassin. Passionnant. L’acteur Adama Niame y est impressionnant!
Toujours a l’affiche « Les Nouveaux Sauvages » de Damian Szifron. Ce film à sketches est une véritable bouffée d’oxygène.

Xavier pour le Centre

ÉDITO

« On peut déceler dans cette histoire des thèmes en rapport avec notre époque : un aperçu des coulisses
du pouvoir, de la richesse, des classes sociales, du statut social et du déclin d’une nation. Tant que la nature humaine restera la nature humaine, tout ce qui advient, contient dans son origine le germe de sa propre fin ». Bennett Miller.

Foxcatcher est le dernier film de Bennett Miller, tiré d’un fait réel. C’est l’histoire d’un des hommes les plus riches des États-Unis, à la fois grotesque, perturbé, fou, qui, en quête de reconnaissance et pour impressionner sa mère, s’offre une équipe de lutte dans laquelle se trouve Mark Shultz, médaillé d’or. C’est dans son immense propriété qu’elle s’entraîne en vue des jeux olympiques de Séoul.
Le Phoenix, est un oiseau légendaire qui après s’être consumé, peut renaître de ses cendres. C’est avec ce très beau titre que nous découvrons le nouveau film de Christian Petzold qui nous avait ému avec « Barbara ». Ici, nous découvrons une femme rescapée d’ Auschwitz qui a tout perdu, son amour, son identité, son visage… Quand elle retrouve son mari, il ne la reconnaît pas. Il lui propose de prendre l’identité de sa femme qu’il pense décédée afin de récupérer son patrimoine.
Dans The Cut, dernier film de Fatih Akin, Nazaret Manoogian, rescapé du génocide arménien, part à la recherche de sa femme et de ses filles déportées. Ce périple le mènera du désert de Mésopotamie en passant par le Mexique jusqu’aux prairies du Dakota.

Frédérique pour le Club

ÉDITO DE LA SEMAINE DU 21 AU 27 JANVIER

QUOI DE NEUF AU CENTRE

« Les Nouveaux Sauvages » de Damian Szifron, ce film à sketches est une véritable bouffée d’oxygène.

« … les dysfonctionnements de la société, dépeints dans une farce teigneuse et hilarante » les Inrocks

« Derrière la farce se cache une critique féroce des pires travers des sociétés modernes » La Croix.

A voir , à revoir, et à en rire !! Il sera en VF et en VO selon les jours cette semaine.

Retrouvez à partir du 28 Janvier « Captives » d’Atom Egoyan avec Ryan Reynolds Un thriller haletant et troublant, et « L’Affaire SK1 » un polar d’une sobriété exemplaire, une reconstitution au plus près, quasi documentaire, d’une affaire célèbre, entremêlant la traque policière et le procès de l’assassin. Passionnant. de Frédéric Tellier avec Raphaël Personnaz, Nathalie Baye…

Xavier pour le Centre

ÉDITO

« Historiquement le discours de l’absence est tenu par la Femme : la Femme est sédentaire, l’Homme est chasseur, voyageur; la Femme est fidèle (elle attend), l’Homme est coureur (il navigue, il drague). »

Roland Barthes – Fragments d’un discours amoureux.

Cette semaine cinématographique est riche en événements et nouveautés.

Dans Fidélio, premier long métrage de Lucie Borleteau, Alice est une femme libre qui s’embarque sur un cargo comme mécanicienne. Vivant au gré de ses désirs, dans ce huis clos exclusivement masculin, elle découvre la vie à bord, les rites et les manières de vivre de ces marins aux multiples nationalités.

Samedi 24 janvier à 20 heures 30, en partenariat avec l’ASCCC, la réalisatrice viendra nous présenter son film et un pot sera offert à l’issue de la discussion.

Dans The Cut, dernier film de Fatih Akin, Nazaret Manoogian, rescapé du génocide arménien, part à la recherche de sa femme et de ses filles déportées. Ce périple le mènera du désert de Mésopotamie en passant par le Mexique jusqu’aux prairies du Dakota.

Vendredi 23 janvier à 20 heures 30, ce film sera projeté en partenariat et en présence de l’Association Culturelle des Arméniens de Gap qui partagera à cette occasion une galette des rois.

Queen and Country, est une comédie de John Boorman. En 1952, alors que le Royaume Uni est engagé dans la guerre de Corée, Bill fait ses classes comme conscrit et se lie d’amitié avec Percy qui manie l’humour, l’impertinence et l’insolence.

Enfin pour quelques séances encore, Whiplash , de Damien Chazelle. Andrew, jeune batteur prodige, rêve de devenir un grand musicien. Il a pour professeur un personnage tyrannique et cynique.

A vos agendas et que le cinéma nous mette en joie !!!

Frédérique pour le Club

ÉDITO DE LA SEMAINE DU 14 AU 20 JANVIER

QUOI DE NEUF AU CENTRE

« Les nouveaux sauvages », du réalisateur Argentin Damián Szifron, est un film jouissif et jubilatoire, déjanté et incontrôlable », entre comédie et thriller. C’est une série de sketchs qui ont en commun l’indéniable plaisir du pétage de plomb, à l’humour ravageur et noir à prendre au second degré . Un des succès inconditionnels de Cannes en 2014.

Retrouvez prochainement « Captives » d’Atom Egoyan avec Ryan Reynolds Un thriller haletant et troublant.

Sans oublier « L’affaire SK1»« Into the woods », « Souvenirs de Marnie » des studios Ghibli , « Bob l’éponge le Film » , « BirdMan » …..
Bon Cinéma
Xavier pour le Centre

ÉDITO

Indignée face aux événements tragiques de la semaine dernière, j’affirme mon attachement profond à la liberté d’expression. Dans un esprit de tolérance et de respect d’autrui, je défends l’expression des diversités culturelles.

C’est une comédie satirique et autobiographique de John Boorman, « Queen and Country », que nous vous proposons cette semaine au Club. En 1952, alors que le Royaume Uni est engagé dans la guerre de Corée, Bill fait ses classes comme conscrit. Très vite, il se lie d’amitié avec Percy qui manie l’humour, l’impertinence, l’insolence et la soumission avec beaucoup de verve.

Dans « The Cut », dernier film de Fatih Akin (« Soul Kitchen », « De l’Autre Côté ».) c’est un autre sujet historique qui nous est conté. Nazaret Manoogian, rescapé du génocide arménien, part à la recherche de sa femme et de ses filles déportées. Ce périple le mènera du désert de Mésopotamie en passant par le Mexique jusqu’aux prairies du Dakota.

« Whiplash », le très beau film musical de Damien Chazelle, quatre fois primé, dans lequel Andrew, jeune batteur prodige, rêve de devenir un grand musicien de Jazz. Il intègre, au conservatoire de Manhattan, une classe dirigée par un personnage tyrannique, cynique, despotique, mais chef d’un excellent orchestre de jazz. Ce beau film, sur la filiation et la transmission, pose une éternelle question : « les grands artistes naissent-ils dans la souffrance et la douleur » ?

« Coming Home » de Zhang Yimou (réalisateur d’« Épouses et Concubines » et « Le Sorgho Rouge »), raconte l’histoire d’une femme qui souffre d’amnésie et ne reconnaît pas son mari qui revient après plusieurs années passées dans les prisons chinoises.

Contre l’obscurantisme et l’intolérance, sur l’écran du Club ton nom est écrit : LIBERTE.

Frédérique pour le Club