ÉDITO DE LA SEMAINE DU 30 AVRIL AU 6 MAI

Edito

« Pelo Malo » est un film sur le respect des différences »
Mariana Rondon

Un nouveau film cette semaine :
« Pelo Malo » de Mariana Rondon, raconte l’histoire d’une relation conflictuelle entre une mère et son fils Junior qui aime chanter, danser et se coiffer devant la glace…

Et toujours,
« Dans la cour » de Pierre Salvadori, une comédie dramatique dans laquelle il y a Antoine, musicien qui décide de mettre fin à sa carrière et de se faire embaucher comme concierge puis Mathilde, jeune retraitée angoissée et paniquée à la vue d’une fissure dans un mur : il y a d’autres personnages plus ou moins comiques qui s’étonnent face à cette peur…
« Tom à la ferme » du jeune prodige du cinéma québecois, Xavier Dolan, est un thriller hitchcockien primé à la Mostra de Venise de 2013.
« Valse pour Monica » de Per Fly, conte l’histoire toute en musique d’une icône du jazz suédois, Monica Zetterlund, qui a côtoyé Miles Davis, Ela Fitzgerald et tant d’autres…
« Leçons d’harmonie », première œuvre, rare, primée au festival de Berlin, d’un cinéaste Kazakh, Emir Baigazin, sur des adolescents destructeurs.

Bon Cinéma
Frédérique

ÉDITO DE LA SEMAINE DU 23 AU 29 AVRIL

« Pendant l’écriture, j’avais tout le temps en tête cette expression qui revient
lorsqu’on parle des comédies italiennes des années soixante : l’idée qu’elles prenaient leur époque en flagrant délit. »
Pierre Salvadori.

Ce sont les vacances et l’occasion de proposer des séances supplémentaires.
Voici donc un choix varié de films.
« Dans la cour », de Pierre Salvadori avec Catherine Deneuve et Gustave Kervern, nous conte l’histoire d’un petit monde composé de gens déglingués par la vie et qui gravitent autour d’une cour d’immeuble.
Dans « Leçon d’harmonie » (film interdit au moins de 12ans) d’ Emir Baigazin, on découvre l’histoire d’un jeune garçon constamment humilié par des adolescents. Il finit par concocter une vengeance féroce envers ses tortionnaires. Ce film a obtenu l’Ours d’argent de la meilleure contribution artistique au festival de Berlin.
« Valse pour Monica » de Per Fly, est un beau film musical qui donne envie de swinguer sur son fauteuil de cinéma.
« Tom à la ferme » : vous pensez suspense, angoisse, syndrome de Stockholm, thriller hitchcockien et vous aurez le dernier film d’un jeune prodige du cinéma québecois : Xavier Dolan.
Samedi 26 avril, soirée spéciale Arménie ouverte à tous, avec la projection du film des frères Taviani :
« Le mas des allouettes ».
Et, si vous avez envie de rire, de vous détendre, « Parade » de Tati, l’histoire d’un spectacle dans lequel participent spectateurs, artistes, clowns et Monsieur Loyal.

Bon cinéma
Frédérique

ÉDITO DE LA SEMAINE DU 16 AU 22 AVRIL

« J’ai commencé à regarder des films à 16 ans et arrêté à 17 ans et demi
parce que je me suis lancé à faire du cinéma moi-même ». Xavier Dolan

Il est de très jeunes réalisateurs prodiges qui méritent qu’on s’arrête sur leur carrière.
C’est le cas de Xavier Dolan et de son dernier long métrage, thriller psychologique hitchcockien, « Tom à la ferme », qui raconte le calvaire d’un jeune gay qui se rend aux funérailles de son ami dans un Québec rural, inhospitalier et homophobe.
Attention, des scènes, des propos, des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.
Sur un ton beaucoup plus léger, il y a des films qu’on écoute, qu’on fredonne et qui donnent envie de swinguer une fois sorti de la salle de cinéma.
« Valse pour Monica » est un beau film de Per Fly, sur une icône, Monica Zetterlund, voix incontournable du jazz suédois. Le film a fait un tabac en Suède.
Toujours à l’affiche cette semaine :
« Her » de Spike Jonze, fiction intelligente et sensible, histoire d’ un homme désabusé qui tombe amoureux d’une voix suave et sexy.
Mais encore, « Nebraska » d’Alexander Payne, road-movie en noir et blanc sur un vieux monsieur qui décide d’aller chercher un chèque auquel personne ne croit et que son fils décide d’accompagner.

Bon Cinéma
Frédérique

ÉDITO DE LA SEMAINE DU 9 AU 15 AVRIL

« Vous devenez les personnages que vous jouez. Vous n ‘êtes pas un acteur
de premier plan conventionnel et vous ne le serez jamais. Mais vous absorbez ce que vous faites et ce qui vous entoure et on vous identifie comme tel ou tel personnage ». Elia Kazan à propos de Bruce Dern (acteur de « Nebraska »).

Un nouveau film cette semaine : « Her » de Spike Jonze avec Joaquin Phoenix : une histoire d’amour improbable et impossible, une analyse des rapports amoureux dans un monde de grande solitude.
Toujours à l’affiche, le très beau « Nebraska » d’Alexander Payne, road-movie à travers une Amérique profonde et ordinaire , entre drame et comédie, en un magnifique noir et blanc, joué par un acteur hors du commun, Bruce Dern.
« Aimer, boire et chanter » : de beaux dialogues, des acteurs attachants, un univers théâtral et de BD mais aussi du grand cinéma : Alain Resnais n’aura pas cessé de nous étonner.
« La cour de Babel » de Julie Bertucelli documentaire touchant sur une classe d’accueil dans la région parisienne.
Des rendez-vous à ne pas manquer dans le cadre de « Ciném’arts » : « Parade » de Jacques Tati : très beau film rare et restauré sur l’histoire d’une grande fête dans un univers de cirque et de music hall. Au Centre, deux représentations exceptionnelles du « Cirque du soleil : le Voyage imaginaire » : l’histoire d’une jeune fille et d’un acrobate dans un univers magique réalisé par Andrew Adamson (Le monde de Narnia) et James Cameron (Avatar).
En partenariat avec « La Passerelle », pour une séance unique, « I’m not there » de Todd Haynes : un voyage très musical à travers les âges de la vie de Bob Dylan.

Bon Cinéma
Frédérique